Les oursons nés en 2014

Sept oursons sont nés dans les Pyrénées en 2014.

Les deux oursons de Caramelles : Boet & Esmolet


  •  Leur première photo :



Il s'agit de deux mâles. Ils sont nés au tout début de l'année 2014, dans la tanière de leur mère comme tous les oursons. Ils ont été observés pour la première fois le 13 juillet 2014 à Alt Aneu (Espagne).
Pendant leur première année, ils ont arpentés avec leur mère les forêts pyrénéennes en France (Couserans) et en Espagne (Catalogne).


  •  Leur mère

Elle s'appelle Caramelles. Elle est née en 1997 dans les Pyrénées, fille de Mellba et Pyros. Elle a été conçue en Slovénie en 1996 avant le lâcher de sa mère (Mellba) dans les Pyrénées.
Ces oursons nés en 2014 constitue sa septième portée.

  •  Leur père

Il s'appelle Pyros. C'est le mâle dominant des Pyrénées centrales et le père de la majorité des oursons. Il avait environ 28 ans en 2014. Il est arrivé dans les Pyrénées en provenance de Slovénie en 1997.


Les oursonnes de Fadeta : Auberta & S28Slo3


  •  La photo d'Auberta :



Auberta
Cette femelle est née au tout début de l'année 2014 dans la tanière de sa mère. Elle a été retrouvée seule, errante dans le village d'Aubert (Espagne) le 17 avril 2014.
Les administrations françaises et espagnoles ont décidé de la replacer dans le milieu naturel à l'abri des prédateurs mais facilement accessible pour une femelle adulte afin de la rapprocher de la zone de présence potentielle de sa mère.
Après deux jours de captivité (le 19 avril 2014), il a été décidé de la relâcher dans la même zone afin d'augmenter la chance de rencontre avec sa mère. Deux jours après ce lâcher, elle a été retrouvée sur une route nationale où elle a de nouveau été capturée afin d'éviter un accident.
Après plusieurs tentatives de lâchers ratées, elle a été placée en semi-captivité dans un enclos spécialement aménagé afin de la remettre en liberté lorsqu'elle aurait la capacité de se débrouiller seule.

En prévision de son lâcher et pour son suivi, elle a été équipée le 9 novembre 2014 d'un émetteur radio intra-abdominal. Malheureusement, la cicatrice de cette opération s'est rouverte (probablement à cause de son habitude à grimper dans les arbres) causant des dommages irréversibles qui ont provoqué la mort de l'oursonne le 20 novembre 2014.

S28Slo3

Longtemps non détectée, elle a été retrouvée morte en Val d'Aran.

  •  Une de ses vidéos :




  •  Leur mère

Elle s'appelle Fadeta. Elle est née en 2010 en Val d'Aran (Espagne). Sa mère est Bambou et son père est Pyros. Elle utilise un territoire restreint, toujours en Espagne.

  •  Leur père

C'est Pyros, le mâle dominant du secteur.



L'ourson de Nheu : Réglisse


  •  Sa première photo :




Cette jeune femelle de 1,5 an a été repérée pour la première fois en 2015. Identifiée à plusieurs reprises sur la commune de Bonac Irazein (09), elle a également été détectée à l'automne sur la commune de Melles (31).

  •  Sa mère

Elle s'appelle Nheu. Elle est née en 2009 dans les Pyrénées, fille de Hvala et Pyros. Il s'agit de sa première reproduction détectée.

  •  Son père

Il s'appelle Moonboots. Fils de Pyros et Caramellita, il était âgé d'environ 8 ans en 2014. Il est physiquement le deuxième plus grand mâle du noyau central (après Pyros). Après une première reproduction en 2013 avec Hvala, il s'agit donc de sa deuxième reproduction avérée.




L'ourson de Bambou : Rodri


  •  Sa première photo :




Ce jeune mâle est très probablement l'ourson qui avait été photographié avec sa mère (alors supposée comme étant Fadeta) en novembre 2014. Identifiée pour la première fois par la génétique en 2015 dans le Val d'Aran, cet ourson a été de nouveau identifié sur la commune de Melles (31).

  •  Sa mère

Il s'agit de Bambou. Elle est née en 2007 dans les Pyrénées, fille de Hvala et Pyros. Il s'agirait de sa troisième reproduction détectée.

  •  Son père

Moonboots est probablement le père de cet ourson. Fils de Pyros et Caramellita, il était âgé d'environ 8 ans en 2014. Il est physiquement le deuxième plus grand mâle du noyau central (après Pyros). Après une première reproduction en 2013 avec Hvala et d'une reproduction en 2014 avec Nheu, il s'agit donc de sa troisième reproduction avérée.



Deux oursons (probable) de Boavi


Les deux autres oursons ont été détectés par un piège photographique le 18 mai 2014 en Catalogne mais la mère n'a pu être identifiée. Au vu du secteur où ils ont été repérés et des derniers éléments de terrain, il s'agit très probablement de Boavi.
Cependant, cette femelle avait été prise par un appareil photo automatique le 26 juin 2014 sans ourson. 2015 n'aura pas permis de les détecter de nouveau.


Pour en savoir plus :