Une actualité

Première prise de position de Philippe Martin sur l’ours : un faux-pas !

18-10-2013 - 17:22
Les associations Ferus et Pays de l’Ours – Adet sont stupéfaites et scandalisées par la première prise de position du Ministre de l’Ecologie au sujet de l’ours dans les Pyrénées.

L’histoire retiendra que « effarouchement », « capture » et « déplacement » sont les premiers mots de Philippe Martin sur l’ours dans les Pyrénées qu’il est pourtant chargé de protéger.

C’est bien la première fois qu’un Ministre de l’Ecologie accède aux demandes les plus extrêmes d’un lobby anti-environnemental sans aucune concertation, sans même avoir entendu les associations de protection de la Nature !

N’est-il pas du devoir minimum d’un Ministre d’écouter les différentes parties avant d’annoncer des mesures sur un sujet aussi sensible ?

C’est d’autant plus grave que les mesures annoncées sont illégales, irréalistes et inefficaces. De précédents arrêtés d’effarouchement ont d’ailleurs été traduits devant le Tribunal administratif par les associations et le Ministre aurait pu en attendre les conclusions.

Il est urgent que Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie et non de l’Agriculture, daigne nous accorder le rendez-vous que nous sollicitons pourtant avec insistance depuis le mois de juillet.

Il se rendra alors compte que la situation est bien différente de ce qui lui a été dit et que les vraies solutions, à la fois sérieuses, respectueuses et durables sont ailleurs que dans l’acharnement contre les espèces protégées.



Ensemble, sauvons l'ours dans les Pyrénées. Adhérez et/ou faites un don à Pays de l'Ours - Adet