Une actualité

L'ours est mort, vive l'ours !

05-11-2010 - 11:21
Le dernier ours de souche pyrénéenne a disparu. Il est plus que temps de commencer la restauration de la population en Béarn.

Il faut se rendre à l'évidence, le dernier ours de souche pyrénéenne a disparu cette année.

 " Aspe-Ouest " (souvent confondu avec l'ours " Camille ", vieil ours disparu il y a quelques années) est introuvable depuis le printemps 2010.
Les indices de présence qu'il n'aurait pas manqué de laisser derrière lui (traces, poils, crottes, dégâts ...) n'auraient pas échappés aux prospecteurs du réseau Ours brun ...
Et il est difficile d'imaginer qu'il ait d’un coup décidé de quitter un territoire qu’il fréquentait depuis plus de douze ans.

Des semaines que l’on suspecte cette disparition, sans oser l’annoncer, dans l’espoir devenu illusoire de le retrouver ...

" Aspe-Ouest " est né en 1998 de Cannelle, la dernière ourse de souche pyrénéenne. Il n’était donc pas vieux, et on ne peut imaginer qu’il ait disparu " de sa belle mort ".
Des photos montrent qu’il était atteint depuis quelques années d’une maladie lui faisant perdre ses poils sur l’arrière-train (photo ci-contre).
Est-il mort des suites de cette maladie ?
La nature même de cette maladie est inconnue : gale ? réaction aux piqures de puces ? prolifération bactérienne ? ou trouble hormonal lié à l’absence de femelles ... ?
Difficile à dire sans examen vétérinaire direct et le corps n’a pas été retrouvé ...

Seul " Cannelito " porte encore des " gênes pyrénéens ", transmis par Cannelle, sa mère. Son père, Néré, est né en Pyrénées centrales de Ziva (femelle lâchée dans les Pyrénées en 1996) et d’un mâle resté en Slovénie.
Preuve que les ours de souche pyrénéenne et slovène sont bien de la même espèce, pour ceux qui en doutaient encore ...

L’ours aurait bel et bien disparu des Pyrénées cette année si nous n’avions lâché 8 ours en Pyrénées centrales depuis 1996.
Grâce à eux, nous comptons aujourd’hui une bonne vingtaine d’ours dans le massif, dont quatre oursons nés cette année qui se portent à merveille selon les dernières vidéos d’octobre 2010.

Si la souche pyrénéenne d’ours a disparue, l’espèce ours brun est toujours présente, en cours de restauration d’une population viable, objectif réaffirmé par Chantal Jouanno le 26 juillet dernier à Toulouse.

Il est maintenant plus que temps de commencer également la restauration de la population d’ours en Béarn, et cela passe par le lâcher annoncé par Chantal Jouanno d’une femelle dès 2011.

Pour commencer ...



Photos :
  • Aspe-Ouest. Crédit : Gobierno de Aragon
  • Evolution de la population minimale d'ours dans les Pyrénées 1996-2009. Crédit : ONCFS / Equipe Technique Ours

Ensemble, sauvons l'ours dans les Pyrénées. Adhérez et/ou faites un don à Pays de l'Ours - Adet