Arbas



Visite guidée

  • Le village au fil du temps


     Bien que l'origine du nom d'Arbas reste indécise (l'arbre restant tout de même une étymologie possible) et la fondation du village indéterminée, l'histoire d'Arbas remonte à des temps très anciens.
    Au IV e siècle, Saint Jérôme est le premier à l'évoquer en disant " qu'une peuplade sauvage a vécu longtemps dans les forêts et qu'il reste encore au pied des montagnes un village bâti et peuplé par elle qui s'appelle Arbas".
    Au Moyen-Age, Arbas est une seigneurie ecclésiastique acquise par l'abbaye de Longages (ordre de Fontevraud), cédé en 1311 aux co-seigneurs d'Aspet, Roger et Ramond At et à Adhémar de Mauléon , seigneur de Montastruc.
    Dès lors, Arbas suivra le sort de la baronnie d'Aspet et de la seigneurie de Montastruc. Un détail à remarquer : en 1589, Marguerite de Villemur , dame de Montastruc "baille en lad. forêt un terroir pour verrerie"et  des gentishommes verriers peuvent alors s'installer à Fougaron et à Arbas
 ( Gourgues).
    Après la Révolution , la surpopulation des régions de montagnes entraîna le départ vers les villes et une importante émigration vers l'Amérique.
Ensuite, le déclin de la population se poursuivit et, en 1996, le villlage ne comptait plus que 160 habitants.
    Depuis, la courbe s'est inversée et en 2007, le nombre était remonté à 247 arbasiens.

Pour en savoir plus : L'histoire d'Arbas (pdf - 3 Mo)

      • Environnement

        

               


 Le village est niché au creux de la montagne, arrosé de plusieurs ruisseaux.
C'est un site agréable et apaisant qui peut par ailleurs devenir le cadre de nombreuses activités . Le réseau de grottes souterraines est le plus important d'Europe, et c'est donc un haut lieu de la spéléologie.
La forêt couvre une grande partie de la superficie, mais l'élevage , ovin en particulier , a toute sa place et les animaux sauvages trouvent aussi
un environnement favorable.


C'est une des rares vallées où  des percnoptères trouvent encore refuge.
       















    

 

 

 

 

 

  •       Que faire à Arbas ?

Pour ceux qui ne se satisfont pas du plaisir de se retrouver dans une nature encore préservée(en lisant peut-être un livre découvert à la bibliothèque du village), la situation est particulièrement propice au vol libre et c'est l'occasion de découvrir le parapente.                                    


Les nombreux ruisseaux du massif permettent aussi de pratiquer la pêche à la truite (d'autant plus appréciée qu'elle devient plus rare !)